A moins de 35 ans comment peut-on s'occuper intelligemment de son futur ? de sa retraite ?

62054694709c5345666468.PNG
EVAL
31

Publié le 10.02.2022 par CHRIS

Le sujet de l’épargne pour la retraite chez les jeunes actifs a longtemps été écarté des préoccupations des jeunes générations, notre pratique métier nous démontre que ce n’est plus le cas aujourd’hui. Perturbés sinon inquiets par les nouvelles réformes retraites annoncées, les jeunes actifs gardent en tête désormais qu’ils ne peuvent compter que sur eux même. On estime que la génération 2000 ne pourra pas espérer mieux que 65% en moyenne de leur dernier revenu d’activité. C’est une Lapalissade que de dire que plus tôt vous épargnez pour la retraite moins l’effort d’épargne sera important pour vous.

Pour un investissement pour ma retraite de 50 € par mois avec un rendement de 3% :

  • si j’investi à 30 ans   j’obtiens au bout de 30 ans un capital final de 28 936 €
  • si j’investi à 50 ans   j’obtiens au bout de 10 ans un capital final de  6972  € il me faudra épargner 205 €/ mois pour rattraper les 20 ans perdus

Comment épargner ?

 

La meilleure épargne est celle qui répond à plusieurs atouts :

Le rendement/ La fiscalité / La disponibilité  à mixer avec des critères supplémentaires des frais sur les investissments et des impacts sur la transmission

L’assurance vie et le PER vont clairement se détacher du lot pour répondre à ses objectifs à différents degrés

Objectifs

Assurance vie

PER

AVANTAGE POUR…

Rendement

Le choix des supports est varié

Le choix des supports est varié

=

Fiscalité

 

Avant 8 ans flat tax de 30% en cas de rachat ou à l’IR si plus intéressant

 

Fiscalité intéressante au bout de 8 ans en cas de rachats avec des abattements de 4600€ pour un célibataire et de 9200 € pour un couple

Puis,

24,7% (jusqu’à 150 000 €)
30% au-delà

 

 

Fiscalité à l’entrée :

Les versements volontaires sur un PER individuel ou collectif peuvent être déduits du revenu imposable dans la limite d’un plafond établi.

Intéressant pour les revenus importants (Tranche marginale d’Imposition > ou = à 30%).

Fiscalité à la sortie :

 Sortie en capital, les plus-values sont assujetties au prélèvement forfaitaire unique (PFU) au taux de 30%, dont 17,2% de prélèvements sociaux. Le capital quant à lui est taxé au barème progressif de l’impôt sur le revenu.

Sortie en rente, la rente est taxée suivant le barème progressif de l’impôt sur le revenu, et ce après un abattement de 10 % dans la limite de 4 114 euros. 

 

 

 

 

 

  L’assurance vie

 

 

 

Pour les hauts revenus

Le PER mais attention à la sortie en capital Le PER est un des rares placement à taxé le capital

Disponibilité

Disponible à tout moment

Disponible à la retraite

L’assurance vie

Frais

Selon les distributeurs

Les frais les plus bas étant sur les offres digitales comme sur  https://ritchee.fr/

 

 Selon les distributeurs

=

Transmission

Pour les versements avant 70 ans abattement de 152 500 € quel que soit le bénéficiaire  

 

 Au-delà les capitaux sont soumis à une taxation de 20 % jusqu’à 700 000 €, puis 31,25 %.

C’est l’âge du décès qui compte. Avant 70 ans, les sommes transmises bénéficient de l’exonération de 152 500 euros par bénéficiaire

 

L’assurance vie

 

Et le PER si vous décédez avant 70 ans ?!!

 

 

 Pour le reste le bon sens reste de mise :  l’investissement en immobilier est un socle solide de sa stratégie retraite. En effet, il est important d’utiliser le levier de l’emprunt au maximum pour développer son patrimoine, il est essentiel :

  • D’être propriétaire de se résidence principale au moment de la retraite afin d’éviter de cumuler un emprunt et une baisse de revenus
  • De générer des revenus complémentaires peu fiscalisés au moment de la retraite :
  •  Investir dans des biens loués meublés sur la fin de sa carrière statut  LMNP (les amortissements se faisant sur 20 ans mieux vaut ne pas investir trop tôt )
  • Investir dans des parts d’OPCI meublé pour les mêmes raisons que ci-dessus mais là l’amortissement se faisant au sein du fond la date a peu d’importance.

 

Enfin, consacrer une faible partie de son épargne sur la prise de risque au sein d’un PEA boursier

 

Plus on est jeune plus il faut prendre des risques 5% à 10 %  de son épargne peuvent être consacrés à une stratégie plus agressive sur son épargne pour espérer des plus-values boursières défiscalisées au bout de 5 ans.

Vous avez une question ? Ecrivez-nous directement !
Chris
Chris

FOUNDER PRESIDENT

Intervenante en droit fiscal et experte sur les problématiques patrimoniales notamment liées à l'expatriation, Chris conduit chez ritchee toutes les questions métiers, faisant ainsi bénéficier à la communauté sa précieuse expérience.

Du même auteur

Prolongeons le débat
0 commentaire

Articles associés

25/07 Retraite 2 ans gagnés pour les chefs d'entreprise 2 ans gagnés pour les chefs d'entreprise FJFJ - ritchee La solution  de l'expatriation "fiscale" 13/01 Retraite La solution de l'expatriation "fiscale" CHRIS Chris - ritchee